Archives pour l'étiquette Diable

The Devil and I : topographie et analyse de séquence machiavélique

Il prend plusieurs noms, signe rarement du sien, empeste comme une charogne mais séduit comme personne. Sujet de fascination en littérature, sous quelles formes cinématographiques sévit-il ?

Du fait de la hiérarchie, le Diable est souvent représenté comme un parrain (Heartless, Philip Ridley, 2009), un chef d’entreprise ou autre fonction supérieure à haute responsabilité (Angel Heart, Alan Parker, 1986). Comparativement à Dieu, les couleurs sombres le mettent en valeur, la lumière et la blancheur étant réservées au Très-Haut. Il existe pourtant plusieurs représentations du Diable incarné dans un corps. En effet, d’un point de vue théologique, Dieu est considéré comme supérieur aux êtres qu’il a créé, il ne peut donc pas être un homme ou un animal. Le Diable est beaucoup plus trivial, il sévit sous le humus et a une libido décuplée (Faust, Alexandr Sokurov, 2012). Est-ce seulement sous la forme de zombie superstar que nous trouvons the devil au détour d’un bois ou dans les cinémas ? Éléments de réponse avec l’épilogue des Visiteurs du Soir de Marcel Carné (1942, scénario de Jacques Prévert).

Anne, jeune noble promise à un riche fils de seigneur tombe follement amoureuse d’un envoyé du Diable, déguisé en ménestrel. Elle accepte de donner son âme en échange de la libération de son amant, condamné à mort.

Lire la suite de l’article

Continuer la lecture de The Devil and I : topographie et analyse de séquence machiavélique